Mieux-vivre ses émotions

par Claude Luy | décembre.21

Aux prises avec la colère, la tristesse ou la peur, vous avez l’impression que vos émotions prennent le pouvoir et imposent un contrôle néfaste sur votre vie ? Découvrez comment apprivoiser ce qu’il se passe dans votre corps et potentialiser vos émotions en messagères positives pour vous guider sur votre chemin d’évolution.

Chères lectrices, chers lecteurs, vous avez été nombreuses et nombreux à nous faire part de vos réactions en réponse à notre précédente lettre autour de l’hypersensibilité. Vos témoignages nous ont beaucoup touchés. Nous sommes heureux que ces réflexions aient trouvé un écho favorable à votre évolution personnelle et vous remercions de la sincérité avec laquelle vous avez partagé vos doutes, vos craintes et vos difficultés à trouver un ancrage serein à votre sensibilité

Parmi vos retours d’expériences et vos questionnements, nous avons relevé un même dénominateur commun : l’impression de manquer de ressources pour faire face à la surcharge émotionnelle. À la lumière de nos échanges, il nous semblait ainsi important de vous apporter de nouveaux éclairages, plus pragmatiques et concrets, pour vous aider à vous retrouver, à vous ouvrir pleinement à la puissance de vos émotions afin d’en faire des alliées pour vous guider dans le pilotage de votre vie.

Décodage physiologique des émotions

Pour commencer, rappelez-vous que les émotions sont des réponses physiologiques à une stimulation. Elles servent d’une part à induire une réaction spécifique face à un stimulus extérieur, tel que réagir au danger ou se préparer à une action, et d’autre part à réguler l’état interne de l’organisme pour maintenir son équilibre. Oui, une émotion est un processus physique ! Elle dure quelques minutes au plus et se déploie en trois temps : charge, tension, décharge comme le décrit la papesse du sujet, Isabelle Filliozat1, dans son livre "Que se passe-t-il en moi" que nous vous recommandons chaleureusement. 

La perception soudaine d’un stimulus va déclencher ce qu’on appelle la charge émotionnelle, qui va activer la sécrétion de certaines hormones pour mettre le corps en tension en vue d’agir ou de réagir. Ce processus se termine par une phase d’extériorisation, la décharge, qui permet à l’organisme de revenir à son état d’équilibre. Et c’est précisément cette décharge qui peut potentiellement poser problème. Si l’émotion est réprimée ou si j’émets une quelconque résistance à me laisser traverser par cette vague réactionnelle, je risque d’empêcher la décharge, ce qui aura pour conséquence de cristalliser cette énergie dans mon corps qui va rester en tension et de faire émerger des sentiments négatifs. 

Chaque émotion à une raison d’être, une fonction spécifique ainsi qu’une guidance utile à vous transmettre. Mieux comprendre ce qu’il se passe dans votre corps vous permettra de les reconnaître et de potentialiser leurs énergies au service de votre vie. Pour vous aider à décoder leur langage, nous avons dressé un descriptif somatique des émotions, basé sur nos analyses et nos propres expériences. Plus une tendance qu’une liste exhaustive, nous vous encourageons à compléter cette grille de lecture en fonction de vos ressentis et de vos perceptions personnelles.

#1 la joie

Sensation corporelle : cœur qui bat la chamade, sensation d’ouverture dans la poitrine, papillons dans le ventre, légèreté dans la tête, impression de voler, chaleur au niveau du cœur, augmentation de l’énergie vitale, parole facile, sourire à profusion, respiration ample, assouplissement musculaire, …
Fonction : moteur à l’envie de vivre et d’évoluer (2)

#2 la colère

Sensation corporelle : tension dans les mâchoires, impatience et fourmillements dans les bras, douleurs dans les mains, coup de chaleur, accélération du rythme cardiaque, visage crispé, sourcils froncés, décharge dans les jambes, envie de crier, envie de frapper, raideur et lourdeur dans le corps, …
Fonction : mettre ses limites et chasser les intrus

#3 la tristesse

Sensation corporelle : resserrement dans le haut du corps, gorge serrée, baisse de vitalité, crispation, fatigue, perte d’appétit, sensation d’oppression dans la poitrine, commissures des lèvres crispées, regard vide, pleurs, envie de se cacher ou de se faire petit.e, tête lourde, étourdissements, impression de vide dans le cœur,
Fonction : préparer à une nouvelle situation

#4 la peur

Sensation corporelle : douleur dans les jambes et/ou dans les reins, extrémités froides, accélération du rythme cardiaque, teint pâle, boule au ventre, estomac serré, plexus solaire bloqué, bouche sèche, difficultés respiratoires, boule dans la gorge, mains moites, besoin d’hurler, sueurs froides, transpiration, sensation de paralysie, étourdissements, tremblements, …
Fonction : réagir face à un danger

Nos étapes clés pour mieux-vivre ses émotions

Au-delà de toutes pratiques ou rituels permettant d’insuffler l’équilibre dans la "gestion" de ses émotions, incarner un ancrage serein lorsque l’on a impression de vivre dans une montagne russe réactionnelle réside essentiellement dans sa capacité d’accueil et d’écoute des messages de son corps. Rappelez-vous que les émotions sont les gardiennes de votre survie et qu’elles représentent en quelque sorte, le moteur intérieur qui vous guide dans vos choix pour vous adapter en fonction des situations extérieures et que cela n’a pour ainsi dire rien de mental ! Seule l’interprétation de l’émotion est le fruit de votre mental. 

En prenant un peu de recul sur votre vécu intérieur, vous pourrez ainsi observer qu’une émotion en tant que telle n’est ni bonne, ni mauvaise, ni même positive ou négative considérant qu’il s’agit d’une information vitale vous permettant d’agir ou de réagir face à un stimulus. "Gérer" vos émotions ne dépend donc pas de la réaction elle-même mais de la qualité de réceptivité avec laquelle vous les accueillez et l’objectivité avec laquelle vous interprétez leurs signaux. S’agissant de mieux les vivre, il est ainsi question d’apprendre à traduire correctement leurs messages afin de les exploiter de manière bénéfique.

Durant cet apprentissage, il est opportun de garder à l’esprit qu’en fonction de votre histoire de vie, de votre culture ou encore de votre éducation, vous avez peut-être jusqu’ici volontairement refoulé ces sensations souvent mal acceptées dans notre société. Mais alors, comment s’y prendre pour inverser la tendance et potentialiser ses émotions en précieuses alliées au service de sa vie ?

Développez votre ressenti

Avant toute chose, il est important de vous offrir un espace pour ressentir ce qu’il se passe dans votre corps. Plus vous serez proche de vos sensations, plus vous serez en mesure de les exploiter. Ainsi tout ce qui vous permettra de connecter votre corporalité vous sera bénéfique, à commencer par l’éveil de vos 5 sens. Cultivez votre sensorialité et réappropriez-vous vos sensations ! Caressez des textures, goûtez à de nouvelles saveurs, écoutez la Nature, observez les étoiles, humez ce qui vous entoure. 

Écoutez votre corps

En réveillant vos perceptions sensorielles et émotionnelles vous allez (re)découvrir une multitude de sensations. Au-delà du plaisir ou du déplaisir qu’elles vous procureront, ces informations vous serviront de catalyseur pour décider de ce qui est juste pour vous. Derrière chaque émotion, il y a un besoin. En étant ainsi à l’écoute de leurs signaux, vous devenez pleinement l’acteur.rice de vos aspirations profondes. 

#tenez un journal de vos émotions
Lorsque l’on a longtemps inhibé ses émotions, écrire ce que l’on ressent dans son corps peut s’avérer un précieux soutien pour le reconnaître, le quantifier et surtout l’extérioriser. Cela permet par ailleurs de dresser une véritable grille de lecture de vos émotions pour piloter votre équilibre au quotidien : À quel moment est-ce que je ressens une boule dans la gorge ? Avec quelle intensité je la ressens sur une échelle de 1 à 10 ?

Faites-le durant une petite semaine et notez-y TOUT ce que vous ressentez au fil de la journée. Vous le verrez, c’est guérisseur ! Logistiquement parlant, regroupez vos sensations en 4 colonnes en référence aux 4 émotions primaires décrites en introduction et accordez-vous quelques minutes aux moments clés de la journée pour réaliser ce bilan intérieur. Personnellement, nous y avons trouvé les plus grands bénéfices au lever, en milieu de matinée, à midi, en milieu d’après-midi, en fin de journée ainsi qu’avant le coucher. 

#respirez
Nous ne le répéterons jamais assez ! La respiration est LE béaba du bien-être émotionnel. Observez votre respiration permet de vous recentrer et d’incarner le moment présent. Retrouvez tous nos conseils pratiques en la matière dans notre lettre 5 clés pour maintenir son énergie

Olfaction & émotions

Humer ce qui nous entoure est une voie directe à nos émotions. En effet, le sens olfactif connecte instant-anément le cerveau limbique, le centre de nos émotions et de nos mémoires, sans filtre ni analyse. 

Cultiver son odorat permet donc de développer ses res-sentis émotionnels et de mieux les appréhender. 

De surcroît, respirer certaines huiles essentielles favorisent notamment la sécrétion d’hormones pouvant stimuler la joie ou apaiser la peur. 

Identifiez vos besoins

Derrière chaque sensation, il y a une information utile à votre bien-être et votre évolution. Ainsi, lorsque vous lâchez les résistances à "ressentir" et que vous décidez en conscience d’accueillir pleinement ces flots d’énergie, vous êtes en mesure d’identifier les besoins profonds que révèlent vos émotions. Et c’est en prenant soin de ces besoins que vous trouverez l’équilibre émotionnel ! D’où l’importance d’être pleinement conscient.e de ce qui se passe dans votre corps. Vous pourrez ainsi faire état de vos désirs inconscients en les corrélant à des actions bénéfiques à votre évolution. 

Reprenez votre journal de bord émotionnel et essayez d’identifier ce qu’il se cache derrière vos sensations. Y-a-t-il un événement particulier qui corrobore avec l’apparition de la boule que je ressens dans la gorge ? Si oui, qu’aurais-je voulu dire ou faire de différent dans cette situation? Quel était mon besoin ? 

Vous comprenez la maniclette ? :-) Comment est-ce que cela vibre avec vous ? Évidemment, il ne s’agit que d’une petite introduction. Si nous n’avons pas la prétention qu’elle change littéralement votre existence, nous sommes convaincus qu’elle vous apportera l’élan d’un renouveau et nous l’espérons, vous permettra de prendre conscience des incroyables potentiels de votre intelligence émotionnelle. 

Les pouvoirs des rituels parfumés sur l'équilibre émotionnel

Si la tenue d’un journal de bord sensoriel et l’identification d’un besoin peuvent être simples à réaliser, la transmutation profonde d’une mémoire émotionnelle non libérée peut s’avérer plus laborieuse. Déconstruire des mécanismes bien ancrés est un (ré)apprentissage sinueux qui peut prendre parfois toute une vie. 

C’est dans ce contexte précis que nous avons concentré toute notre énergie ces 15 dernières années à conceptualiser une approche holistique soutenante : les rituels parfumés. En plus d’agir directement au niveau émotionnel à travers l’olfaction, la dimension du rituel permet d’amener du sens et de la conscience au vécu tout en favorisant un ancrage de libération et de transformation profond. Cheminer avec les rituels parfumés permet d’instaurer une dynamique d’auto-observation vertueuse pour accéder à son pouvoir créateur et manifester le changement

Concrètement, après avoir identifié une "problématique" récurrente dans votre journal de bord et y avoir corrélé votre besoin singulier, décidez d’une intention d’évolution. À savoir, de quelque chose que vous souhaitez déposer au profit d’un potentiel à révéler. Formulez-là sous la forme d’une affirmation positive et écrivez-là sur un papier. Exemple : "Je me libère de ma peur d’être rejeté.e et j’exprime en tout temps ma vérité". Durant 21 jours (parce qu’il faut 21 jours au cerveau pour intégrer un changement), répétez cette affirmation 3 fois à haute voix en vous enveloppant de la médecine d’un Parfum d’Éveil pour accompagner votre transformation. 

Pour aller encore plus loin dans le travail que vous pouvez initier sur ce chemin du mieux-vivre vos émotions, retrouvez d’autres propositions de rituels parfumés sur notre site www.parfumdeveil.ch.

Belle ascension vers vous-même !

(1) livre "Que se passe-t-il en moi" de Isabelle Filliozat, Éditions Poche Marabout
(2) tiré du livre du livre "Émotions, mode d’emploi" de Christel Petitcollin, Éditions Jouvence